Anne de Demandolx

Psychologue clinicienne et psychothérapeute, j’exerce en libéral depuis 15 ans.

Inscrite sur la liste officielle des psychothérapeutes de l’Agence Régionale de Santé (ARS) avec le numéro Adeli 759307911.

Je travaille avec de nombreux professionnels du quartier (orthophonistes, orthoptistes, psychiatres, généralistes, psychologues scolaires, psychomotriciens) car la prise en charge d’un jeune patient peut nécessiter plusieurs intervenants. Dans ce cas, le travail en réseau est un gage d’harmonisation des soins et une approche globale est au bénéfice du patient.

Domaines de compétences

Psychologue clinicienne, psychologue de la famille et de l’adolescent, je consulte à Paris 16 proche de la porte de Saint-Cloud. Je reçois des adultes, des couples, des adolescents et des enfants. En fonction de la demande, je vous proposerai un travail personnel ou une prise en charge de la relation parents-enfant.

Spécialiste du bilan psychologique,  je ,  j’exerce cette activité dans le cadre scolaire, ou dans une perspective d’orientation, mais également dans un contexte d’aide au diagnostic psychiatrique.

Formation

  • Master 2 en psychologie clinique et pathologie à Paris V – René Descartes
  • Diplôme Universitaire en psychologie projective à Paris V – René Descartes
  • Formation à la pratique de la clinique et des thérapies psychanalytiques APEP (Association Psychanalyse et Psychothérapies.
  • Membre de l’A2iP Association Internationale pour les Interactions en Psychanalyse.
  • Membre de la Société du Rorschach.

Valeurs

          Confidentialité : il va de soi que la confidentialité est la base de tout travail. Les psychologues sont tenus au secret professionnel, comme le précise le code de déontologie des psychologues. Aucun propos ne sera reporté, aucune information personnelle ne sera divulguée.

          Confiance : pour pouvoir exprimer ce qui lui tient à coeur, pour aborder l’intimité de ses pensées, le patient doit se sentir en parfaite confiance. C’est pourquoi il est important de se sentir accueilli par votre psychologue ; parfois plusieurs séances sont nécessaires avant d’accorder vraiment sa confiance à son thérapeute.

          Neutralité et bienveillance : le rôle du psychologue est de pouvoir tout entendre sans avoir de préjugés ou d’a priori, ce n’est qu’à cette condition que l’écoute du thérapeute peut réellement profiter au patient. Il ne s’agit pas d’une conversation entre pairs, mais d’une écoute professionnelle qui vise à comprendre pourquoi tel propos est tenu à tel instant, quel sens il a dans l’ici et maintenant.